sea-sky_symbols.jpg

Techniques instrumentales


La musicothérapie est un ensemble de techniques thérapeutiques utilisant les vibrations sonores pour agir autant sur les cellules que sur les émotions et les pensées.

Alliés à des exercices de respiration et de méditation, les soins musicothérapeutiques sont particulièrement bénéfiques pour pallier stress, anxiété, détresse émotionnelle,,insomnies, fatigue chronique, et blocages énergétiques.

La musicothérapie s’avère également très efficace pour soulager des problèmes physiques tels sciatiques, lombalgies, inflammations, tensions nerveuses, tendinites, courbatures, dupuytrens, capsulites, bursites ou tout autre blocage de l’énergie dans le corps.

Au delà du mieux-être physique ressenti, la combinaison de ces divers pratiques permet de favoriser tout autant le rétablissement physique que psychique du patient. Au fil des séances, le patient est donc amené à lâcher-prise, à se relaxer et à réveiller ses ressources internes afin de progressivement entrer sur un chemin de guérison.

Les soins musicothérapeutiques peuvent être individuels ou collectifs.

-
Les soins avec les diapasons sont des soins individuels. Le patient est allongé et des diapasons vibrant sont appliqués sur les points d’acupuncture (pour rééquilibrer son énergie), ou bien sur des douleurs locales pour apaiser les tensions physiques et émotionnelles (mal de dos, sciatique, courbatures hypertension...).

-Lors des
méditations sonores (« Sonic Meditation » sur Zoom), les patients sont guidés dans des pratiques de respiration, de méditation sonore et de chant thérapeutique. Ces techniques ancestrales font vibrer toutes les cellules du corps et permettent d’améliorer notre état physique dans l’instant présent. A travers le chant, nous travaillons aussi sur la gestion du souffle et la dynamisation du corps par la respiration consciente. Tous les systèmes du corps ( respiratoire, sanguin, digestif, immunitaire, neuro-endocrinien...) en bénéficient.

-Lors des
concerts harmonisants (bains sonores avec Gong et bol tibétains), les patients sont assis ou allongés, les yeux fermés. Une musique apaisante est jouée autour d’eux afin de les harmoniser, de les détendre et de leur permettre d’évacuer le stress et de trouver un état de profonde sérénité bénéfique pour tous les systèmes du corps physique.

Au delà de ces pratiques ancestrales, il est parfois nécessaire d’avoir recours à des appareils de ‘bio-résonance’
Le terme « bio-résonance" regroupe des approches électromagnétiques de détection et de correction des fréquences du corps humain par des technologies comme :

-Le
Healy Resonance Device : appareil de biofeedback qui mesure les déséquilibres physiques et émotionnels dans le champ énergétique du patient. Une fois mesuré ces incohérences, le Healy les rééquilibre pas des micro-courants.

-La
Lampe Roxiva : fréquences lumineuses stéréoscopiques a effet hypnagogique (hypnotique).

-
Musique des plantes : Device UII
_____________________________________________________________________________________



LES DIAPASONS

L’application des diapasons sur les points d’acupuncture facilite la communication entre les cellules et leur permet de s’harmoniser. Les différents systèmes du corps – immunitaire, respiratoire, sanguin, endocrinien – sont ainsi vitalisés. La thérapie avec les diapason soulage les douleurs chroniques telles que les tensions nerveuses et le mal de dos, et atténue les effets secondaires provoqués par certains traitements. La vibration des diapasons ralentit le rythme cardiaque et respiratoire et fait baisser la pression sanguine. Elle réduit également le taux de cortisone dans le sang.
La vibration des diapasons entraîne des effets biochimiques thérapeutiques. Les vibrations transférées aux neurones, aux artères et au système immunitaire déclenchent une cascade d’événements physiologiques qui influencent directement notre santé comme la stimulation de l’oxyde nitrique. Celui-ci est une molécule essentielle à la vie. Cet oxyde participe au bon fonctionnement de tous les principaux systèmes organiques. Lorsque nos cellules détectent des virus, des bactéries ou des radicaux libres, elles s’activent et produisent plus d’oxyde nitrique qui les détruit. Les diapasons, en activant la sécrétion de cet oxyde, participe donc à la régulation du système biochimique du corps.


Diapasons sur les blocages énergétiques

L’application des diapasons se révèle particulièrement efficace pour soulager certaines tensions (voir les faire disparaitre) comme les maux de dos, (sciatiques, lombalgies, douleurs aux cervicales, torticolis ) inflammations, tensions nerveuses, tendinites, courbatures, dupuytrens, capsulites, bursites. Mais aussi les affections liées au stress (urticaire, zona, eczéma...) ou encore les troubles du sommeil.

Diapasons sur la colonne vertébrale - Technique Tama-Do

La technique « colonne musicale » élaborée par le père de la médecine vibratoire Fabien Maman est efficace à nombreux égards. Elle permet de libérer les tensions, soigne les maux de dos et autres traumatismes physiques. Elle régule la qualité du sommeil (insomnie) et libère les traumatismes psychologiques de l'enfance.
Les aiguilles sont remplacées par des diapasons appliqués sur certains points d'acupuncture. Les vibrations sonores sont alors transmises à différentes parties du corps. Cette méthode de soin procure de nombreux effets bénéfiques, en renforçant le système énergétique.
Elle a pour objet d’harmoniser les cellules, de favoriser la communication intercellulaire, de vitaliser les différents systèmes du corps – immunitaire, respiratoire, sanguin, nerveux, endocrinien… La vibration fait circuler l’énergie dans toute la colonne vertébrale, les vertèbres, l’ossature, les plexus, le système nerveux, le liquide cérébro-spinale. Ceci permet de soulager de nombreuses douleurs chroniques – tensions nerveuses, mal de dos.
La vibration des diapasons ralentit également le rythme cardiaque et respiratoire ainsi que la pression sanguine, et réduit le taux de cortisone dans le sang. Cette technique permet aussi de diminuer les effets secondaires des traitements des patients. Ils retrouvent ainsi en partie la sérénité indispensable à leur rétablissement.



Diapasons sur les  8 méridiens extraordinaires - Technique Tama-Do

La deuxième technique développée par Tama-Do que je propose lors d’une autre séance est « 8 QI MO »,  les 8 merveilleux vaisseaux.
Les 8 méridiens extraordinaires ou 8 merveilleux vaisseaux sont une sorte de matrice de l'organisation énergétique qui nourrit équilibre et harmonise l'activité des grands axes Yin et Yang du corps humain. Dans la pratique des huit merveilleux vaisseaux, on retrouve l'influence de l'Ayurveda et du yoga (équilibre des 7 chakras) ainsi qu'une approche plus somatique sur les glandes endocrines, frontière entre le psychologique et le physiologique.
D’un point de vu énergétique, l’application des diapasons sur les 8 méridiens extraordinaires, permet d’harmoniser la fonction de chacun des chakras :
1-Ancrage, sécurité = plexus sacré (coccyx)  > influence sur nos instincts de survie, de procréation (cerveau reptilien).
2: Energie, radiance = Plexus lombaire
3-Connexion aux autres = Plexus solaire > influence sur notre capacité de réalisation.
4-Canal d’amour inconditionnel : Plexus cardiaque > influence sur nos émotions vécues ou hérédités.
5-liberté de votre expression : Plexus cercival (brachial)  > influence sur notre capacité de communication.
6 discernement, clairvoyance, intuition; Plexus cérébral > influence sur nos pensées, notre psychisme
7- Intuition, médiumité > influence sur nos pensées, notre psychisme

D’un point de vu physiologique, l’application des diapasons sur les 8 méridiens extraordinaires, permet d’harmoniser la fonction de chacun des plexus et des glandes endocrines.





AUTRES SOINS PROPOSES:


 
SOIN PAR L’ENERGIE DES MAINS ET DE LA VOIX


Soins énergétiques vibratoires par apposition des mains sur le corps, alliés au champ harmonique.Synthèse de plusieurs techniques ancestrales et modernes; shiatsu, reiki unitaire, Tama-do T.E.P, toucher thérapeutique, ces soins permettent une profonde relaxation et un échange énergétique qui plonge le patient dans une détente profonde. C’est une technique que je privilégie lorsque le patient traverse un épisode émotionnel difficile.

En plus de la vibration des mains, je chante des sons diphoniques. Le chant diphonique crée un bain harmonique multifréquentiel dans lequel les cellules du corps oscillent par résonance. En identifiant les fréquences de résonance primaires présentes dans les harmoniques, les cellules absorbent l’énergie plus facilement. En vibrant en résonance, elles captent les vibrations qui leur manquent.

Le son voyage à travers le système hydrique du corps à une vitesse de 1 500 mètres par seconde, soit environ 4 fois plus vite que dans l’air. Les vibrations des cordes vocales se propagent dans les os, et chaque partie du corps bénéficie des sons chantés car la voix fait vibrer le réseau complexe des cellules, des nerfs, des plexus et des glandes. Toutes ces parties du corps enregistrent des informations stockées dans la mémoire de chaque cellule depuis la vie intra-utérine. Les fractales des vibrations du champ diphonique réorganisent petit à petit la trame des cellules et libèrent les mémoires traumatiques.

Voici l’intérêt de l’apposition des mains sur les patients lorsque je chante des sons diphoniques : « La main qui perçoit la vibration chantée permet de changer la fréquence, le type de chant et le rythme jusqu’à obtenir l’effet désiré. » Il y a de nombreux avantages à allier le son diphonique à l’ostéopathie car le système nerveux orthosympathique qui énerve le muscle a besoin d’être détendu, et c’est le rôle des vibrations. Les cellules des muscles et des tissus réagissent à la pression sonore et retrouvent leur tenségrité, leur état d’auto-équilibre stable. Dans ce système, le chant diphonique et ses résonances s’insèrent parfaitement. Le chanteur et conseiller vocal Richard Cross émet des sons diphoniques dans l’aura ou face à une partie du corps douloureuse de ses élèves. Le but est, pour lui, de trouver intuitivement la fréquence qui permet l’emphase.

 


___________________________________________
BIO-RESONANCE___________________________



SOIN AVEC LA LAMPE ROXIVA

La lampe Roxiva offre la possibilité d'explorer et de bénéficier des effets thérapeutiques de certains états modifiés de conscience, sans administration pharmacologiques.
La lumière stéréoscopique a un effet hypnagogique (hypnotique). Combinée à des musiques et fréquences spécialement sélectionnées (rythmes binauraux et sons isochrones), le patient plonge doucement et sans effort vers des états de conscience profondément relaxants et inspirants, de manière cohérente et fiable. Ceci est rendu possible grace à la « frequency following response » (réponse de suivi de fréquence), une capacité naturelle du cerveau à répondre à une source externe de rythmes lumineux ou de vibrations. Ce produit alors une synchronisation de la fréquence du cerveau avec celle de fréquences de la lampe.


Bénéfices d’une séance avec la lampe Roxiva :

-Libération de mémoires traumatiques (post traumatic symptoms)
-Soulagement du stress et de l'anxiété
-Soulagement des tensions et de la douleur
-Facilite la méditation et les voyages intérieurs immersifs
-Aide au développement personnel, professionnel et spirituel

La lampe Roxiva permet de dégager le plein potentiel de votre esprit en le plongeant dans les ondes cérébrales Théta et Delta. Cette gamme d’ondes thêta misent par le cerveaux sont très bénéfiques et permettent au corps de récupérer en profondeur. Le docteur Andrew Becker a observé que, lors des séances de soin, les ondes thêta sont les plus répandues dans les cerveaux des guérisseurs, des magnétiseurs, des chamans ou des maîtres qi gong. 

Le professeur Dawson Church cite de nombreuses études qui ont mis en évidence le lien entre la guérison et les ondes delta et Theta, car le taux d’hormones de croissance et la production de télomérase sont élevés lorsque le cerveau émet ce type d’ondes. D’après lui, ces dernières sont produites par des individus lors d’expériences mystiques au cours desquelles ils ont le sentiment d’entrer en connexion avec l’infini, avec la conscience universelle. 




 

MUSIQUE DES PLANTES

La « Musique des plantes » est un système qui transforme l'activité électrique d'une plante en musique thérapeutique. Cette approche peut aider un patient à se détendre mais peut également contribuer à son équilibre ou à améliorer sa santé physique et psychologique.

Les plantes peuvent « nous parler » grâce à une nouvelle technologie (le Solera Device U1) qui transcode les signaux électriques en sons. Plus que des sons ou des mélodies, la musique des plantes parle directement à nos molécules et à notre organisme. Le végétal connecté à un piano numérique est capable de jouer des mélodies correspondant aux acides aminés de chaînes protéiques nécessaires à la guérison ou à la nette amélioration de certaines pathologies.

Comment cela marche ?
En plaçant une première électrode au niveau des racines et une seconde sur une feuille, l’appareil détecte une différence de potentiel électrique. Cet intervalle correspond à une onde. En transcodant ces ondes, on obtient des notes de musique, ce qui permet, en les amplifiant, d’écouter la musique d’une plante. Si l’on place une électrode sur un géranium, on entend sa musique, de même qu’avec toute autre plante. On peut ainsi écouter les végétaux : plantes, fleurs, arbres. Cette musique toujours recrée dans l’instant est un reflet direct de ce qui se passe en nous et autour de nous car la plante est en résonance directe avec son environnement immédiat.

On s’aperçoit rapidement que les plantes ont conscience de la présence, de l’énergie, des émotions et des intentions des personnes à proximité. Certaines arrêtent de jouer si une personne stressée se rapproche d’elles. À l’inverse, face à une personne calme et réceptive, elles peuvent aligner des notes qui procurent un réel soulagement et, parfois même, ont un effet thérapeutique.

Fait encore plus surprenant, les scientifiques de la société Genodics ont pu observer que les plantes jouent des « protéodies » (mélodies de protéines) dont l‘auditeur peut avoir besoin. Autrement dit, on comprends aujourd’hui une fonction du règne végétal absolument incroyable : les plantes sont musicothérapeutes. Plus précisément, un végétal connecté à un piano numérique est capable de jouer des mélodies correspondant aux acides aminés de chaînes protéiques nécessaires à la guérison ou à la nette amélioration de certaines pathologies.

Une patiente atteinte de polyarthrite auto-immune a été placée devant une plante. Celle-ci a diffusé une suite de notes correspondant aux protéines dont la femme avait justement besoin. Cette expérience a été depuis reproduite plusieurs fois à l’aveugle pour de nombreuses autres pathologies, avec des résultats toujours aussi concluants.

Les protéodies jouées par une plante indiquent quelles sont les protéines nécessaires au rétablissement de la personne qui écoute la plante. On peut donc utiliser ce procédé pour faire des diagnostics, des analyses, ausculter des patients qui ne savent pas forcément de quoi ils souffrent. Les protéodies sont alors comme une forme d’ordonnance, de prescription végétale. En indiquant les molécules dont le patient a besoin, les plantes indiquent de quoi souffre l’auditeur.

Les plantes respirent alors qu’elles n’ont pas de poumons. Nous devons comprendre qu’elles ont une conscience bien qu’elles n’aient pas de cerveau. Elles sont sensibles à leur environnement, elles communiquent de nombreuses façons, elles réagissent à de nombreuses gammes de fréquences et, au-delà des fleurs, des fruits et des remèdes thérapeutiques qu’elles nous offrent, elles nous harmonisent, nous aident à nous développer et à garder l’équilibre.

Cette prise de conscience et les avancées scientifiques et thérapeutiques qui y sont liées  nous poussent à admettre et à nous ouvrir à la conscience végétale, à considérer les plantes comme des êtres vivants, à amener l’être humain à contempler le miracle de la nature et à vivre en harmonie.

_____________________________________________________________________________________________________



SOIN AVEC LE "HEALY RESONANCE"

Technologie de bio résonance « Healy »
Cet appareil mesure les déséquilibres physiques et émotionnels dans l’aura du patient. Selon les mesures, l’appareil envoi des fréquences (micro-courants) dans votre corps afin de palier aux déséquilibres. Des patch sont disposés sur les poignets ou sur les oreilles afin que le patient puisse recevoir les micros-courants qui sont totalement indolores.
Le soin peut etre reçu en meme temps que le soin  avec la lampe Roxiva



____________________________________________________________________________________________________


CHANT THERAPEUTIQUE

En cours individuel ou collectif, j’aide le patient à ouvrir sa voix.
La voix est un instrument d’auto-guérison disponible à chaque instant. Lorsque nous chantons, nous stimulons notre organisme depuis l'intérieur par la vibration du larynx. Les sons chantés interagissent avec la matière qui nous constitue. Selon le professeur en physique Marc Henry, « on peut piloter toute la composition matérielle de notre corps simplement en chantant ou en écoutant de la musique. »

En effet, lorsque nous chantons, nous créons des ondes électromagnétiques car notre corps est piézoélectrique. Il transforme les ondes sonores en ondes lumineuses. Cela est mis en évidence par le signal ultra-violet qui entoure les cellules, lorsqu’elles sont soumises à un son. Cet électro-magnétisme est généré par le son. Le chant génère donc de la lumière en nous, ce qui explique l’efficacité des méditations sonores et autres chants prolongés comme le mantra Om.
Le son voyage à travers le système hydrique du corps à une vitesse de 1 500 mètres par seconde, soit environ 4 fois plus vite que dans l’air. Les vibrations des cordes vocales se propagent dans les os, et chaque partie du corps bénéficie des sons chantés car la voix fait vibrer le réseau complexe des cellules, des nerfs, des plexus et des glandes. Toutes ces parties du corps enregistrent des informations stockées dans la mémoire de chaque cellule depuis la vie intra-utérine. Les fractales des vibrations du champ diphonique vont petit à petit réorganiser la trame des cellules et libérer les mémoires traumatiques.
Pour le musicothérapeute Philippe Barraqué, le chant « favorise une bonne hygiène de vie. Il maintient la tonicité des muscles cardiaques et améliore les capacités respiratoires par la respiration diaphragmatique. » Nous savons que les vibrations du chant favorisent la production d’endorphines et de cortisol. Elles stimulent également les défenses immunitaires. De nombreux neuroscientifiques ont mis en évidence l’impact des vibrations sonores sur les circuits neuronaux. Lorsque nous chantons, notre cerveau constitué de 80% d'eau entre en vibration. L’hypophyse et l’hypothalamus libèrent des endorphines et des enképhalines ayant la propriété de soulager le stress et la douleur et de provoquer des états euphorisants. D'autres scientifiques ont prélevé la salive de chanteurs d’un chœur lors d’un concert et ont observé une augmentation de 240 % de leur immunoglobuline A sécrétoire et 37% de leur taux de cortisol. Ce dernier augmente le glucose sanguin qui renforce le métabolisme.
Le chant thérapeutique ralentit les ondes cérébrales et aide à la libération des tensions musculaires. Une étude anglaise a montré que les chants de la maman calmaient son bébé en stimulant la sécrétion d'ocytocine, hormone qui favorise l'empathie et la sociabilité. La vibration du son influe sur les hormones. Grâce à elle, un effet de mieux-être se fait ressentir. Le chant permet aussi de compenser les dérèglements du système nerveux comme l’arythmie cardiaque et les troubles digestifs. Une étude californienne a aussi démontré que le chant a des effets thérapeutiques sur les troubles du langage - bégaiement, dyslexie - sur l’autisme et sur certaines maladies dégénératives.

Au fil des années, j’ai découvert diverses pratiques de guéri-son fondées sur des chants traditionnels venant du monde entier comme le chant diphonique, les sons de guérison tibétains, les chants soufis comme le dhikr, les sons esséniens, les mantras indiens, le yoga du son. Mais la pratique qui m’a le plus fortement influencé et dont l’effet bénéfique a été aussi surprenant que puissant est le kototama – que l’on pourrait traduire par « substance du verbe » ou « âme des mots » –, qui s’articule autour de 50 sons de base. Tout le potentiel humain, tant physique que psychique, repose sur ces 50 vibrations universelles. Grâce au kototama, j’ai appris à me connecter aux arbres-maîtres, à maîtriser l’énergie curatrice des plantes et à écouter la vibration des étoiles. À présent, j’aime expliquer comment utiliser les sons afin d’équilibrer chakras et corps subtils et soigner les blessures de l’enfant intérieur.


__________________________________________________________________________________________



RESONANCE PSYCHOLOGIQUE : LE YIN-YANG DES EMOTIONS

La musique est le mariage des contraires. Lorsque l’on prodigue un soin, on ressent clairement le besoin de la dissonance. Il ne faut pas l’occulter ou le rejeter, mais l’intégrer pour mieux l’harmoniser. L’ombre fait partie de l’harmonie. Il faut de l’imperfection pour approcher la perfection. Pour casser les blocages physiques ou les automatismes psychiques, j’utilise souvent des sons et des intervalles dissonants, des interférences destructrices. Cela perturbe l’imbrication d’éléments nuisibles et fait circuler l’énergie des solutions. À travers cette approche, la santé est vue comme un état qui n’est jamais fixe ou définitif, mais comme une harmonie des contraires, une fluidité dans la bivalence.
Les médecins grecs appliquaient la mètis dans la relation avec leur patient. Cette forme d’intuition, d’intelligence de la situation aidait le thérapeute à reconnaître les multiples déguisements du symptôme et à déjouer les pièges de l’inconscient du patient. La mètis consistait à « se mettre dans la peau de l’autre », à adopter un instant sa vision du monde pour imaginer ce qu’il ne peut pas voir, ce qui lui échappe. Pour orienter vers la lumière, il faut pouvoir reconnaître l’ombre. Au cœur du yin et du yang, il y a le Tao, le centre, le cœur.



GEOMETRIE DE L’ONDE

La thérapie par le son est à l’image d’une onde qui s’étend depuis le centre vers la périphérie du cercle, depuis l’unité vers la dualité des pôles. Ce mouvement excentrique est équilibré par sa force opposée, la force centripète, qui passe de la périphérie du cercle au centre, c’est-à-dire de la dualité vers l’unité, du relatif à l’absolu.
Schéma
Afin d’aider au mieux mes patients, j’utilise la géométrie du cercle et je réfléchis par polarité. Si l’un d’eux est angoissé par une éventuelle séparation, je l’aide à avoir confiance et à ressentir l’unité intérieure. Si un autre a peur de manquer de ressources dans le futur, je l’aide à éprouver de la gratitude pour tout ce qu’il a aujourd’hui. Quand une patiente, après être passée par des séances de chimiothérapie, a du mal à accepter son apparence physique et craint le regard des autres, je l’aide à avoir confiance en sa lumière intérieure et à ressentir qu’elle est radieuse depuis son centre. Cette vision de la mécanique de l’ombre et de la lumière permet de ressentir d’où peut venir la souffrance et comment la transmuter.
D’un point de vue pratique, je propose donc des séances (à distance ou en présence) pour vous aider à résoudre votre problématique. Tout effet a une cause, toute cause a un effet. Qu’il soit de nature physique, psychologique, émotionnel, relationnel, professionnel ou autres, tout problème a une solution. En appliquant la métis, je vous propose donc de vous aider à comprendre et ressentir la solution à votre ou vos problèmes.



MA PHILOSOPHIE DU SOIN ET DU SON 



Par la guérison de mon corps, de mes émotions et la libération d’addictions, j’ai pu accéder à l'ouverture de mon cœur et de ma conscience. J’ai alors avancé activement sur une voie de guérison et d'initiations afin de relever les défis psycho-spirituels auxquels chaque humain est confronté : s'aimer, transcender ses peurs et conquérir sa liberté intérieure.
En cultivant mon ancrage, j’ai pu libérer mon expression artistique, et développer mes facultés psychiques. Ayant réalisé cette alchimie interne, il est à présent cher à mon cœur d’amener l’onde sonore lumineuse chez vous, dans les hôpitaux, à l'école et partout où elle sera nécessaire.
Par le son, j’ai ouvert les yeux sur le monde. Les prises de conscience successives m’ont amené à comprendre que tout est vibration, que tout est lié et que nous sommes tous un. Cette perception m’aide à trouver une forme de paix intérieure qui confirme cette intuition profonde, cette certitude que nous sommes tous issus de l’unité originelle et qu’un beau jour, nous retrouverons ce point au centre de l’onde, cet absolu qui maintient tout en équilibre.