top of page

La certitude de la beauté de l'Avenir

Dernière mise à jour : 11 avr.



Je reviens d'un séjour en Inde où j'ai eu la chance de donner une formation. Ces quelques jours à Auroville et Pondichéry ont été pour moi un bain de lumière régénérant : l’énergie de la Mère, la philosophie d’Aurobindo, la douceur de vivre, l’esprit des lieux, la médecine ayurvédique, la musique, les bains sonores, le yoga, les mantras, la magie des connexions, l’ouverture d’esprit, le champ des possibles. Observer le fonctionnement de l’école de musique Svaram m’a donné encore plus d’idées, d'élan et d’inspiration pour, un jour, réaliser mon rêve, celui d'un « Centre de la vibration », à la fois école de musicothérapie et centre de soin, de retraites, de recherches et d’enseignements sur les pouvoirs des vibrations.

 

    Mon amitié musicale avec Mitia Klein, le perfectionnement des techniques vibratoires avec les diapasons sur la colonne vertébrale, le lien avec l’enseignement de Joseph Schmidlin en ostéopathie sacro-craniale, la création d’un lit sonore en 40 Hz pour pallier la neuro-dégénerescence grâce à la fabrique d’instruments de Svaram et l’ingéniosité des gens qui y travaillent.

Mais aussi, les échanges inspirants avec Bhagwandas sur « l’eau spirituelle » et comment diffuser de la musique pour dynamiser, purifier et informer l’eau que l’on boit à travers le système Aqua Dyn.

Tant de sujets qui nous font ressentir ce rêve collectif que nous incarnons tous différemment.



En Amazonie, vit une communauté où, chaque matin, avant le lever du soleil, toute la tribu se retrouve en cercle pour exprimer les rêves que chaque membre a eus pendant la nuit…les rêves que chacun a « reçus », devrais-je dire… Ils comprennent ainsi qu’ils ont rêvé de la même chose mais avec des perspectives différentes, selon chaque individu. Comme si chacun était la pièce d’un puzzle du « Grand Rêve Collectif ». En partageant leurs rêves, ils comprennent comment subvenir et faire face aux difficultés que la communauté traverse à certains moments. Cela peut être un manque de pluie, une menace extérieure, la maladie d’un enfant ou bien tout ce qui concerne la survie de la communauté. En échangeant leurs intuitions collectives liées à une conscience plus large, ils sont inspirés et dirigés par le rêve collectif pour le bien du plus grand nombre, ils comprennent quelles sont les solutions et agissent en conséquence.



Quelle que soit notre communauté, nous sommes tous confrontés à des menaces existentielles sur Terre aujourd’hui. C’est pourquoi il me semble si important de partager notre rêve collectif, nos aspirations, nos besoins, nos peurs et notre foi. Puis toutes nos valeurs : sincérité, paix, égalité, générosité, bonté, courage, progrès, réceptivité, aspiration, persévérance, gratitude, humilité.

C’est donc un Rêve collectif à manifester en soi tout d’abord. C’est pour cela que vivre dans un lieu calme est nécessaire. Le retour à la nature, à l’échelle humaine, à la dimension du village est important. De la même manière que l’organisation de notre corps est holistique et harmonique (la viabilité à tous les niveaux du corps dépend de la viabilité de chaque niveau, de chaque organe, de chaque cellule, de chaque molécule), l’interconnexion harmonieuse du tout dépend de chaque unité.

 

    À titre personnel, il a été vital pour moi de pouvoir me ressourcer en Inde car je dois reconnaitre que la vie en ville me fait souvent perdre mon centre. Je cherche à bien faire et parfois je pousse trop mon corps et sans m’en rendre compte, je tourne en rond dans un système de production en répondant à une demande constante. Le hamster dans sa roue…Ce qui m’empêche souvent d’écouter mon rythme intérieur et la connexion à ma sagesse intuitive. Mon système nerveux et mon système immunitaire en pâtissent…Ce voyage a été comme un retour au silence, à la vérité. Car, comme dit la Mère, notre vraie mission est d’être au service de la vérité.



Il y a tant de forces inconscientes à l’oeuvre dans ce monde ; tant de mensonges, de manipulation et d’asservissement. On nous maintient dans l’illusion de la dualité avec des confrontations prévues et des guerres préventives qui nous laissent croire qu’un programme d’obsolescence programmée de la vie sur Terre est à l’oeuvre. On nous enlève nos libertés et notre libre arbitre. De plus en plus de gens intelligents se laissent faire et croient à des choses absurdes. La peur résonne fort en chacun de nous et est consciemment utilisée afin de nous contrôler. Il devient clair que, pour s’en sortir collectivement, chacun doit redevenir souverain, chacun doit éveiller sa propre conscience et par résonance harmonique, une nouvelle conscience harmonieuse et collective pourra émerger.

 

    Nous sommes un océan dans une goutte d’eau. Lorsqu’on étudie le comportement des liaisons hydrogènes des molécules l’eau, on s’aperçoit qu’elles agissent collectivement pour la vie ! Elles respectent des principes de « coopérativité » où celle qui reçoit finit par donner à l’autre autant d’informations vibratoires, autant d’énergie de vie. Oui, il y a un phénomène de résonance harmonique des molécules d’eau (fameux principe des clusters, ces domaines de cohérence qui constituent le support physique de la mémoire de l’eau).

L’agencement harmonieux des molécules d’eau crée une mémoire, une capacité à recueillir une information passée et à la faire vibrer dans le présent. Nous, être humains, sommes des être hydriques composés de 97% d’eau au niveau moléculaire. Il est donc vital de comprendre que nous sommes tous liés à la Vie par une résonance vibratoire qui nous relie à des mémoires lumineuses, à l’éther, au coeur du coeur, aux mémoires akashiques de l’élément « 0 », à des potentiels lumineux latents en nous, à l’intelligence de l’Univers, à l’harmonie du Cosmos, à l’énergie des solutions.



Exprimons nos aspirations, nos désirs et nos besoins, afin de manifester ensemble cette Nouvelle Terre, ce nouvel espoir. Partageons nos avancées comme nos échecs, car la conscience avance en pénétrant l’inconscience… Acceptons notre parfaite imperfection, pardonnons-nous comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés. Faisons de notre mieux sans avoir peur de l’imperfection, peur du rejet. Et cessons de faire comme si tout allait bien, osons exprimer nos doutes et nos failles car la reconnaissance de nos échecs collectifs peut nous aider à avancer vers ce rêve commun plus harmonieux.

Ayons confiance dans notre force intérieure, en la connexion des coeurs, en notre sagesse intuitive. Il n’y a plus de temps à perdre. Plus de temps à essayer de prouver qu’on est de bonne volonté, à essayer de montrer aux autres qu’on est parfait ni à essayer de convaincre ceux qui ont les yeux fermés. Ce nouveau monde, cette nouvelle Terre existera si on la fait vivre en nous. C’est pourquoi j’aimerais finir une fois de plus avec cette citation si importante de la Mère :

" Sri Aurobindo est venu dire au monde la beauté du futur qui doit être réalisée. Il est venu donner non pas un espoir mais une certitude de splendeur vers laquelle le monde avance. Le monde n'est pas un malheureux accident, c'est une merveille qui tend vers son expression. Le monde a besoin de la certitude de la beauté de l'Avenir et Sri Aurobindo a donné cette assurance "


 

La Sonic Meditation du 15 avril et le Cercle Sonore du 16 avril seront tous deux dédiés à ces belles énergies indiennes : rejoignez-nous !






789 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page