L'IMPORTANCE DU CHANT

« Faites vivre les sons et les sons vous feront vivre ! » Nicole Bartolucci


La voix est le meilleur instrument thérapeutique, c’est l’ultime remède disponible à chaque instant. Lorsque nous chantons, nous stimulons notre organisme depuis l'intérieur par la vibration du larynx et nous ne dépendons d’aucune source ni d'aucun remède extérieur. La voix est l’instrument d’auto-guérison par excellence.


Les sons chantés interagissent donc avec la matière qui nous constitue. Selon le Professeur en physique Marc Henry, « on peut piloter toute la composition matérielle de notre corps simplement en chantant ou en écoutant de la musique.” En effet, lorsque nous chantons, nous créons des ondes électromagnétiques car notre corps est piézoélectrique. Il transforme les ondes sonores en ondes lumineuses. Cela est mis en évidence par le signal ultra-violet qui entoure les cellules, lorsqu’elles sont soumises à un son. Cette lumière est générée par le son. Le chant génère donc de la lumière en nous, ce qui explique l’efficacité des méditations sonores et autres chants prolongés comme le mantra « Om ».


Pour le musicothérapeute Philippe Barraqué, le chant « favorise une bonne hygiène de vie. Il maintient la tonicité des muscles cardiaques et améliore les capacités respiratoires par la respiration diaphragmatique. » Nous savons que les vibrations du chant favorisent la production d’endorphines. Elles stimulent également les défenses immunitaires. De nombreux neuroscientifiques ont mis en évidence l’impact des vibrations sonores sur les circuits neuronaux. Lorsque nous chantons, notre cerveau constitué de 80% d'eau entre en vibration. L’hypophyse et l’hypothalamus libèrent des endorphines et des enképhalines ayant la propriété de soulager le stress et la douleur et de provoquer des états euphorisants. D’autres scientifiques ont prélevé la salive de chanteurs d’un choeur lors d’un concert et ont observé une augmentation de 240 % de leur immunoglobuline A sécrétoire et 37% de leur taux de cortisol. Ce dernier augmente le glucose sanguin qui renforce le métabolisme.



Le chant thérapeutique ralentit les ondes cérébrales et aide à la libération des tensions musculaires. Une étude anglaise a montré que les chants de la maman calmaient son bébé car ils peuvent stimuler la sécrétion d'ocytocine, hormone qui favorise l'empathie et la sociabilité. La vibration du son influe sur les hormones. Grâce à elle, un effet de mieux-être se fait ressentir.


Le chant permet aussi de compenser certains dérèglements survenant dans l’organisme comme l’arythmie cardiaque et les troubles digestifs. Une étude californienne a aussi démontré que le chant a des effets thérapeutiques sur les troubles du langage - bégaiement, dyslexie - sur l’autisme et sur certaines maladies dégénératives.


De tout temps, les religions et spiritualités du monde ont eu recours aux chants sacrés. Leurs adeptes savent que ces derniers renforcent la conscience, le mental ainsi que le physique. Cela s’est vu confirmé par ce qui est devenu peu à peu une discipline en soi, je veux parler de la science des ondes. Celle-ci a démontré de multiples façons l’apport bénéfique de ces chants.


Ainsi que nous l’avons déjà noté, le psychologue et médecin Lawrence Leshan a décrit le cancer comme l’incapacité ou l’impossibilité « de chanter son propre chant ». Cela nous fait prendre conscience qu'il est vital d'écouter nos émotions, de les exprimer et de les magnifier à travers le chant ou la musique. Trouver son propre chant, c’est trouver sa fréquence de résonance, c’est ressentir ce qui nous fait vibrer le plus intensément.


Chanter renforce la cohérence du champ électromagnétique du corps, c'est-à-dire son alignement. Il s'agit d'un mouvement syntropique qui va vers le centre, vers le point d’équilibre, vers l’auto-organisation. Sur le plan vibratoire, la cohérence consiste en un alignement ordonné des fréquences. Cette cohérence est amplifiée par la méditation, l’écoute de la musique et la pratique du chant. Cette cohésion vibratoire favorise l’apparition de nouveaux gènes qui préservent la santé, tout en laissant le système nerveux agir avec justesse. C’est ce que l’on appelle la neurogénèse.



Plus nous pratiquons le chant au quotidien, plus nous sommes en résonance avec notre champ magnétique, lequel contient les fréquences de notre être, notre essence spirituelle. En captant les ondes scalaires de l’air ambiant, on se relie au cosmos, on recharge ses membranes cellulaires, on apaise ses douleurs et on réchauffe le corps tout entier. Qu’elle qu’en soit la raison - la maladie, les douleurs chroniques, l'anxiété, une situation de stress pré-ou post-opératoire ou, le plus souvent, le plaisir -, chanter procure une sensation de plénitude. Chanter est vital pour la santé.



LES CERCLES DE CHANT


« Tant que sur la terre, il restera un homme pour chanter, il nous sera encore permis d'espérer ! » Gabriel Celaya


Le chant en cercle est une coutume qui a été adoptée par de nombreuses cultures. Dans ses livres, Edward Leedskalnin souligne la puissance de cette pratique. Il relate comment le chant en groupe permet la lévitation de pierres par le son. Chez les Soufis, les voix combinées d’un cercle de moines ont ainsi fait léviter une pierre de plusieurs dizaines de kilos. On retrouve d’autres histoires similaires chez les Tibétains et dans le Talmud.


Le chant est d’autant plus thérapeutique qu'il s'exerce en cercle. La puissance de l’effet de groupe dépasse de loin celle de toutes les individualités présentes additionnées. L’union spirituelle de ceux qui chantent en cercle finit par créer une sorte de conscience collective. Se produisent alors de puissants phénomènes énergétiques. Quand on chante dans un choeur ou au milieu d’une foule lors d’un concert, on peut le ressentir. Quelque chose d’une puissance indéfinissable nous emporte et nous unit dans un moment d’éternité. Dans ces instants-là, nous nous sentons vivants, reliés et unis.





Comme le souligne le musicothérapeute Philippe Barraqué, « ce n'est pas tant le chant qui est sacré, c'est le lien qu'il crée entre les êtres. »



Pour votre information, je propose des séances de méditations sonores ( trois fois par semaine via Zoom) où l’on explore le pouvoir du chant thérapeutique.

Plus d’infos:

https://www.sonicmedecine.com/meditations-sonores

13 vues
  • Grey Facebook Icon
  • Gris Icône YouTube
  • Gris SoundCloud Icône

31 rue des vinaigriers 75010 Paris

sonicmedecine@gmail.com

06-61-02-54-06

2020 - Tous droits réservés Sonic Medecine - Crédits - Mentions Légales - CGV

NEWSLETTER